• Ralu

Lâcher prise et être

Mis à jour : 10 août 2019



Nous sommes conditionnés, depuis les trente glorieuses et le libéralisme commercial, à exister grâce à notre statut. Ce dernier nous définit dans le cadre professionnel. Nous remplissons une fonction qui nous apporte des bénéfices : un salaire, une certaine forme d’épanouissement, une certaine forme de réalisation des ambitions.


De plus en plus, le statut nous définit socialement. Vous avez certainement entendu que sans un métier vous ne pouvez pas vous marier, avoir un crédit ou tout simplement exister aux yeux de la société. D'ailleurs, il suffit de rencontrer quelqu’un, pour entendre la fameuse question "Et...tu fais quoi dans la vie ? Quel est ton métier ?"


Dans le royaume de l’Ego, on ne peut exister que par le métier occupé ou les avoirs détenus. La société actuelle me fait tristement penser à Aldous Huxley et "Le meilleur des mondes", roman d'anticipation dystopique paru en 1932. Il imagine un monde où la grande majorité de la population est conçue dans un incubateur sur des standards prédéfinis. Les individus sont conditionnés pour remplir des tâches selon leur rang et leur intelligence et le reste du temps, ils ont la liberté d'assouvir leur désir ou de prendre de la soma, médicament miracle qui anesthésie le cerveau et le place dans un état de bien-être. Dans son livre, une communauté d'humains reste en vie et sont qualifiés de sauvages. Ces derniers sont les derniers spécimens d'humains nés par accouchement, habitués à exprimer des émotions, et à vivre des frustrations afin de bénéficier in fine d'un plaisir supérieur.


Pour reprendre ma métaphore, ceux qui ne rentrent pas dans les rang de l'Ego, ceux qui souhaitent être uniques, se différencier, deviennent comme ces sauvages. Les chômeurs, les étrangers, les migrants, les différents, les trop ou les pas assez, le millénials et les non intégrés, sont de facto les sauvages de Huxley.



Alors, chers sauvages, je vous propose de prendre le pouvoir et exister, briller aux yeux de tous et surtout de la société.


Nous vivons dans une période extraordinaire, car notre monde change. L’Écosystème évolue malgré la volonté de certains. Et nous, les sauvages de ce monde capitaliste trouverons une place différente. Car notre différence n’est pas néfaste, mais bien au contraire. C’est notre plus grande richesse. Il nous faut l’amplifier, s’en emparer et créer à partir d’elle. Je vous propose de construire votre sens de vie, de partir de qui vous êtes et de pourquoi vous ne trouvez pas votre place, afin de le construire.



Vous vous sentez comme un diamant brut. Ensemble, nous allons réveiller vos carats afin de booster vos qualités et compétences. Tout n’est qu’une question de posture face à la vie et au monde.

Inscrivez-vous dès maintenant à l'Atelier Sens, pour devenir la meilleure version de vous-même !

  • Facebook
  • Instagram

© 2019 by Basile. Proudly created with Wix.com